Sélectionner une page

Article de presse publié dans l’Indépendant. Après avoir passé de nombreuses années à enseigner la langue de Shakespeare au sein de l’Education nationale, Danièle Mercier s’adonne aujourd’hui entièrement à sa passion l’écriture. En collaboration avec son éditeur Encre bleue, collection Large Vision, qui a publié un premier roman « Le murmure des collines », Danièle sort son deuxième ouvrage « Les jardins oubliés ». Ce qui porte à six le nombre de romans publiés par cette auteure. Ce dernier opus est pour Danièle comme le « roman de la maturité qui s’interroge sur nos amours de jeunesse et les traces pérennes qu’ils laissent en nous ». En effet, le livre parle d’un amour impossible entre un jeune homme d’origine allemande, dont le père a eu des tendances pro-nazie dans sa jeunesse et une jeune femme qui a pour seul défaut d’être juive par son père. Ce roman, facile à lire, vous fera voyager entre le sud de la France,de Narbonne à Montpellier, et L’Allemagne en passant par la Suisse. Le lecteur peut rapidement s’identifier au personnage du roman et être pris dans l’histoire car, qui n’a pas eu dans sa jeunesse une histoire d’amour impossible à vivre ? Danièle Mercier est également bien connue de notre journal puisqu’elle a participé il y a quelques années à un concours intitulé « raconte-moi une histoire » dans lequel des contes de noël étaient choisis pour les fêtes dans notre supplément Bol d’air. Ses contes ont été publiés « la fillette, son chat et les étoiles » le 22 décembre 2007, « l’esprit de noël » le 20 décembre 2008 ou « l’enfant et les lutins » le 24 décembre 2011.